Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 17:00

que parce qu' un homme ou une femme, est  juge, il  met de côté ses convictions !

 

Ils sont comme tout le monde  et devraient eux aussi  être justiciable !

Ils sont surtout intouchables, et ce n' est pas normal !

 

Je trouve donc qu' il est anormal qu' un dossier soit  instruit par une magistrate, qui a ostensiblement montré sa position, en  demandant de ne pas voter Sarkosy.

 

S' il est vrai qu' un ex président est un justiciable, on ne peut pas ne pas tenir compte du fait qu' il a été président !

 

L' envoyer chercher par une armée de policiers, et surtout le convoquer après 16 heures de garde à vue, à 2 heures du matin, montre la rancune et la volonté d' humilier !

 

Surtout quand on a vu les mensonges de Vals et Taubira, prétendant ne pas être au courant des écoutes téléphoniques  injustifiées, puisqu' il avait été reconnu innocent, et surtout  trahissant le secret professionel entre un avocat et son client, auquel tout citoyen a droit !!

 

Que dire du secret de l' instruction, quand on voit les médias dévoiler  ces soit disant secrets.

  Décidément, la gauche ne résiste pas à la tentation d' espionner la vie privée des gens dont elle se méfie.

 

Mitterrand aussi jurait qu' il n' y était pour rien !http://i59.tinypic.com/28w2joy.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans politique
commenter cet article

commentaires

Tu en apprends plus par ses écrits que jules 08/07/2014 23:07


Certains juges, et principalement les gauchistes, n'ont toujours pas digéré les paroles pas très élégantes de Sarkozy à leur égard. Pour ma part, les deux femmes qui s'acharnent sur l'ancien
président piétine quelque peu le code de procédure pénale. Les magistrats oublient qu'ils sont au service de la société et que l'indépendance dont ils disposent est toute relative.


Au suivant !

TRUBLION 09/07/2014 06:46



absolument, c' est un peu facile de se réfugier derrière des lois quand on s' en éloigne quand ça les arrange



CHANTOUVIVELAVIE 08/07/2014 19:19


http://www.francetvinfo.fr/politique/audit-ump-pres-de-10-000-euros-de-telephone-par-an-pour-rachida-dati_642609.html#xtor=AL-67


 


Dépenses de rachida dati !

TRUBLION 08/07/2014 19:32



Tous ces élus nous coûtent une fortune, et c' est nous qui payons



claude 08/07/2014 18:41


A lire les commentaires, on peut s'apercevoir que la haine ne vient pas de la juge mais


de vous toutes et tous qui la jugez sans la connaître..(vous devriez faire des recherches sur cette personne, vous seriez surpris de votre méconnaissance à son égard !)


Mr Sarkosy en quittant ses fonctions a dit qu'il redevenait un Français comme les autres.... Comme les autres il doit être interpellé, auditionné et jugé que cela vous plaise ou pas.. Lui n'ira
pas en prison avec des "drogués" des repris de justice de quartiers défavorisés, il ne partagera pas les mêmes toilettes que tous les détenus et ne dormira pas dans une celllule de cinq ou six
personnes, ne connaîtra pas la promiscuité ... Et pourquoi, n'aurait-il pas dû être entendu par les juges à 2H du matin ? Il est un justiciable comme un autre, même s'il oublie de payer tous ses
impôts à la mairie de Neuilly !!


Bonne soirée Trublion.


Claude

TRUBLION 08/07/2014 19:24



Mais elle s' est fait connaitre avec le mur des cons et ses recommandations de ne pas voter pour Sarkosy !


 Donc, le moins qu' on puisse dire, c' est qu' elle n' aime pas la droite et encore moins son ex président.


Si Sarkosy doit être jugé, il n' est pas un homme comme les autres, puisqu' il avait été choisi pour représenter la France !


 Le malmener, c' est comme malmener la France !


 Je doute que le citoyen  lamda soit auditionné par une pléthore de policiers, puis convoqué  à 2 heures du matin !


On n' a pas vu Cahuzac malmené de la sorte.


Les magisrats ont outrepassé leurs droits !


 



Il faut tuer Nicolas Sarkozy, qui reste le plus dangereux concurrent de François Hollande en mai 2017. Et pour cela, tous les moyens sont bons. Y compris placer l’ancien président en garde à
vue, en compagnie de son avocat et de deux hauts magistrats, dans les locaux de la brigade financière. Du jamais vu depuis… 1792 ! Jamais, depuis Louis XVI, le pouvoir n’avait osé
poursuivre un ancien chef de l’État – à l’exception de Philippe Pétain, dans des circonstances spéciales. Même Jacques Chirac, condamné en 2011, a eu droit à plus d’égards.


On peut détester le Sarkozy reniant ses promesses de rupture proclamées en 2007 ; on peut abhorrer l’homme du traité de Lisbonne ; on peut se sentir mal à l’aise face à l’homme
décomplexé, indiscret, un soupçon nouveau riche. Mais les poursuites dont il fait l’objet sans cesse depuis deux ans confinent à l’acharnement politique.


Rappelons les faits : après l’affaire Bettencourt, dans laquelle Sarkozy a finalement été blanchi, la justice s’intéresse à un possible financement occulte de la campagne de 2007 par la
Libye. Des valises de billets aimablement remises par Kadhafi qui, en échange de 50 millions d’euros, aurait obtenu de l’ancien Président une absolution de ses crimes passés. Chacun se souvient
de la tente plantée dans les jardins de l’hôtel de Marigny par le dictateur libyen, en décembre 2007. Mais, en dépit des accusations lancées par la Libye à partir de l’intervention militaire
française de 2011, personne n’a jamais pu démontrer la réalité de ces versements. La justice française a fait chou blanc.


Pour tenter de prouver ce financement occulte, le juge d’instruction a donc placé Sarkozy sur écoute. Durant plusieurs mois, toutes ses conversations ont été épiées, décortiquées, analysées. Y
compris celles qu’il entretenait avec son avocat. Il y a là une atteinte extrêmement grave à un principe essentiel de tout État de droit : le respect des droits de la défense. Tout
suspect, tout accusé doit bénéficier du secret absolu des conversations avec son conseil. L’enjeu ? Tout simplement permettre à chacun d’entre nous, susceptible un jour d’être accusé de
tout ou n’importe quoi, de se défendre, debout, loyalement, avec l’aide d’un conseil à qui nous faisons confiance. C’est tout. Mais c’est énorme.


Alors quoi ? Puisque la justice a écouté Me Herzog, ne fallait-il pas qu’elle s’en justifie par une possible infraction commise par ce dernier ? Dans cette affaire à tiroirs, l’avocat
a lui-même été soupçonné d’une infraction : avoir, par diverses relations professionnelles, tenté d’obtenir des informations relatives à l’affaire Bettencourt en échange d’un appui à la
nomination d’un magistrat – Gilbert Azibert – à un poste prestigieux à Monaco. Et des proches de Sarkozy, qui se sont intéressés au dossier, sont également soupçonnés. Problème : Herzog a
été écouté à la fois comme avocat – c’est inadmissible — et comme suspect (et là il redevient un justiciable comme un autre). Comment fera-t-on le tri sans être tenté d’utiliser contre son
client des retranscriptions de conversations confidentielles, donc protégées ? On voit d’un coup beaucoup mieux où le pouvoir veut en venir…


À entendre les journalistes qui couvrent cette affaire, on se demande si elle s’achèvera un jour. Pas une semaine sans un nouveau rebondissement. À côté des affaires du PS dans les années 90,
de la trouble affaire Bygmalion ou de l’actualité économique du pays, cette chasse à l’homme a quelque chose de pathétique. Mais le pouvoir nous a habitués à ces petites combines minables. Nul
doute que, Taubira régnante, l’ancien président et ses proches seront impitoyablement poursuivis, jusqu’au bout : lorsqu’enfin une décision prononçant l’inéligibilité sera rendue, alors
Monsieur Hollande pourra dormir sur ses deux oreilles. Jusqu’au jour où le vent tournera…



 


 



CHANTOUVIVELAVIE 08/07/2014 17:42


eT ZUT !


bONSOIR pIERRE, SANS VOULOIR DéFENDRE sARKOZY ENVERS ET CONTRE TOUT. J4ESTIME QUE LA FA9ON DONT IL A éTé TRAIT2 DéPASSE LES LIMITES DE LA CORRECTION ET DU
RESPECT D'UN ËTRE HUMAIN !


Je n'ai pas de chance, mon com disparaît et voilà les majuscules !!!


Je pense que les socialos n'ont pas eu raison et que cela ne peut que se retourner contre eux.


Quand je vois toutes les casseroles derrière les socialos et ceux condamnés, cela fait rire.


Ne pas oublier le mur des cons !


Ciel bleu et soleil ce soir.


Bonne soirée


Je t'embrasse


 

TRUBLION 08/07/2014 18:23



on a bien compris que la gauche fait ce qu' elle peut pour éliminer un candidat aux présidentielles dangereux pour eux !


Et il est inadmissible de laisser procéder une juge qui  a manifesté pour qu' on ne vote pas pour Sarko !



monica breiz 08/07/2014 17:16


Bonsoir


La et dans ce milieu en particulier c est l omerta et on le sent bien 


Bonne fin de journee

TRUBLION 08/07/2014 17:21



on se souvient de la petite phrase de Moi je à une petite fille !


 Sarko, tu ne le reverras plus