Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:00

soient  monstrueux, la gauche  nous sort pour 2015, 445 000 emplois aidés !

 

Plus de 11 milliards à prévoir pour un leurre, puisque les employeurs  vireront dès qu' ils ne toucheront plus d' argent !

 

Ces jeunes se retrouvent pour la plupart dans des administrations  et associations subventionnées par le contribuable donc des  chômeurs en puissance!

http://i61.tinypic.com/96b9yp.jpg

l' assemblée a voté deux prélèvement de chacun 29 millions d' euros, qui seront fait sur le fonds d' insertion des personnes handicapées qui apprécieront sans nul doute !

 

Quand aux jeunes diplômés, qui eux ont bossé, qu' ils se débrouillent s' ils ne trouvent pas d' emplois !

 

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/les-emplois-aides-drogue-dure,136813?utm

Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans vie quotidienne
commenter cet article

commentaires

Stani Pierre 16/11/2014 11:55


La gauche appelle ça la justice sociale, la droite la dicrimination positive...et les français de base dans tout cela..? et bien ils payent les conséquence
ou plutôt les inconséquences de tous ces guignols qui veulent faire baisser le chômage artificiellement.


Stan

TRUBLION 16/11/2014 12:01



absolument, pendant que des bacs + rament !



Grain de Sable 15/11/2014 15:19


Pierre, 


"..... 


La gauche et
la droite tombent donc d'accord ? 




- Pas vraiment. La droite aime insister sur les différences "génétiques" de talents entre individus. Il existe, dit-elle, des génies
incontestables comme, par exemple, Beethoven. C'est vrai, mais la gauche rétorque : ce génie était aussi un fils de musicien ! Car le milieu familial et social est déterminant dans la réussite
scolaire, ce que confirment de nombreuses études. Du reste, qui oserait dire qu'un enfant de 6 ans n'est "pas méritant" parce qu'il a des difficultés en lecture ? On sait que, très souvent, elles
proviennent de son contexte socio-culturel.



Que penser alors de la suppression de cette aide aux étudiants les mieux notés ?


- On peut la regretter, mais disons-le : 18 ans, c'est un peu tard pour se mettre à reconnaître le mérite ! Parlons du bac : on sait que les mentions, supposées déterminer le mérite des élèves,
dépendent grandement des options choisies par les lycéens. Or qui a l'idée de prendre les options qui "paient" ? Les enfants des milieux les mieux informés, naturellement. En réalité, la réussite
se joue dès les petites classes pour les enfants des milieux modestes. En terminale, notre système a largement eu le temps d'écarter tous les élèves qui ne rentraient pas dans son moule, dont
certains pouvaient se montrer très "méritants". La plupart de ces exclus - et ce n'est pas un hasard - viennent des familles les moins favorisées.



C'est un constat désespérant...




- Les pédagogues de gauche croient à l'"éducabilité" générale, soit l'idée que tous les enfants peuvent apprendre, à condition que
l'école accepte de s'adapter à eux. Nous devrions nous assurer que les élèves démunis ont acquis un bagage suffisant de compétences à l'école. C'est l'idée du "socle commun" que les ministres de
l'Education, de droite comme de gauche, défendent depuis dix ans. Cela n'empêche nullement de donner de la stimulation intellectuelle à ceux qui sont jugés les plus doués.


"Jugés"
les plus doués... car ils ne le sont pas ?


- Mais quel mérite mesure l'école ? Avant tout, une capacité au raisonnement abstrait. Quid de la
multiplicité des formes d'intelligence, de la créativité, de la capacité à coopérer avec autrui ? Ces qualités seront pourtant essentielles dans la vie du citoyen et salarié. Il n'y a pas de
mérite, mais des mérites."


Le Nouvel
Observateur


Très bon
WE (connaissez-vous le whisky japonais ?)






TRUBLION 15/11/2014 17:07



je  connais, mais  trop cher pour moi !


Pour l' école, je pense que l' enfant qui veut vraiment réussir le peut, quelque ssoit son milieu social !


Les contrats aidés, par exemple, ne touchent que  ceux qui n' ont jamais voulu travailler à l' école .


 Et pour l' école elle même, il faudrait qu' elle s' attache à enseigner, et non à éduquer !


 
http://youtu.be/7waAbs5hDa0



Grain de Sable 14/11/2014 10:13


 


Pierre,


 


Il me semble que le mérité n'existe plus dans certains cas. 


Il n'y a qu'à voir les personnes qui sont mises à certains postes, pour lesquels


ces personnes n'ont aucune connaissance. 


 


Comment pouvez-vous croire qu'un maire, même d'une grande rande ville, 


puisse arriver à se faire des économies personnellles de plus de 1 million d'euros,`


que de plus, il est allé planquer en Suisse ? 


 


Très bonne journée


 

TRUBLION 14/11/2014 10:43



Le mérite dont je parlais est celui de l' élève qui a la volonté de réussir ses diplômes.


et celui issu d' une famille pauvre, en a plus encore !



CHANTOUVIVELAVIE 13/11/2014 15:49


J'ai répondu à tes mails


Bisous

Grain de Sable 13/11/2014 10:10


 


Donc Pierre, 


 


La solution c'est bien qu'il n'y ait plus autant d'aides pour rien. 


 


Il me semble qu'il vaut mieux donner un petit travail à quelqu'un pour l'aider, 


que de lui apporter tout sur un plateau.


Après qu'ils sachent l'utiliser au mieux ou pas ne nous regarde pas. 


Tout le monde ne fait pas les mêmes courses avec le même billet de banque.


C'est pour cela que je ne donne jamais rien, pour rien.


 


Pour l'usine Renault, ce qui me choque c'est que nous sommes dans une époque


où il faudrait réellement penser à la planète, et, que Renault n'est pas capable de


faire une voiture sur un seul site et qu'au final ce sont juste des assemblages. 


Un certain Président avait fait venir de la main d'oeuvre dans nos usines......


A l'époque on utilisait encore des hommes, alors qu'aujourd'hui on utilise des robots.


Et pire, les pièces font plusieurs fois le tour du monde avant de se retrouver dans


votre voiture. Pourtant, même le WE on voit des voitures avec juste le conducteur.


On va vraiment devenir complétement dépendants des machines,


alors qu'avant ce sont bien des hommes qui ont fait les machines.


AH le progrès ! Du bien et du mal, comme pour toute chose. 


Même pour presser une orange ils ont besoin d'un appareil électrique !


 


Pourtant en regardant une certaine émission sur les maisons, comment font-ils


pour avoir des maisons où rien ne se voit, où ils ne pensent qu'à montrer des


cuisines et des pièces sans aucune vie. Si c'est juste pour recevoir avec des


produits tout près sortis des usines, pourquoi ont-ils besoin de tant d'appareils


électriques cachés au fond de leurs placards ?? 


 


Bonne fin de journée avec un magnifique soleil


 

TRUBLION 13/11/2014 12:11



il me semble que plutôt que de vouloir unifier par le bas, ( c' est bien plus facile de diriger des  illettrés ) on devrait rendre au mérite sa place !


Pour le reste vous avez raison,  tout est fait pour une consommation effrénée ( les produits sont programmés pour ne pas durer ), au grand plaisir des banques