Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 10:03

http://i44.tinypic.com/2pozeja.jpg

d 'amende décidé par nos députés, qui ne veulent plus qu' existent de prostituées,


ce sont ces mêmes députés qui se sont prostitués en épongeant la dette du journal ' l'  Humanité "

 

Plus de 4 millions d' euros quand même !

 Franchement, les députés ne représentent plus qu' eux même, en sauvant  leur organe de propagande !

 

Bien d' autres journaux  ont disparu, sans intervention de l' état !

 et franchement, ça me gêne qu' on  sauve un journal qui avait fait l' apologie de Staline.

 

On est bien sous régime soviétique !http://i44.tinypic.com/bh8k1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans politique
commenter cet article

commentaires

tiot 19/12/2013 07:07


salut


c'est une belle vitrine pour la gauche qui fait bien sûr le contraire de ce que raconte ce journal quand elle est au pouvoir


bonne journée

TRUBLION 19/12/2013 09:12



elle n'a pas eu le choix, et le menton du valseur a déjà dit :


 attention à ne pas faire d' amalgame !



Philippe 18/12/2013 18:41


Bonsoir Trublion, tu as raison, pourquoi sauver l'Huma alors que tant d'autres se sont effacés. Je ne suis pas communiste, mais la philosophie du communiste, son humanisme me plaît tels qu'ils
ont été définis par Marx et Engels. J'ai travaillé pour la presse, il y a quelques années. A l'époque les tirages des journaux français étaient déjà faibles par rapport aux
journaux étrangers. De plus les prix des journaux français sont excessifs. Oui je regrette que les journaux de toutes tendances politiques s'éteignent, car ils sont la représentation de la
diversité. Bonne soirée. Philippe

TRUBLION 18/12/2013 19:04



la philosophie du communisme est humaniste, mais on a hélas pu constater combien la réalité  était différente.


Je pense aussi que le net a précipité la chute de l' écrit, comme on le constate aussi  pour la poste



lianou 18/12/2013 18:12


rachat de la dette de l'humanité en vue de se faire des alliances pour les électorales à venir ce qui explique leurs silence pour la réforme des retraites .


comme disait Coluche "un pour tous tous pourri"

TRUBLION 18/12/2013 19:08



c' est exactement ça, puisque l' humanité est l' organe de propagande du pc



jules 18/12/2013 17:54


Ceux qui célèbrent encore la mémoire du "petit père du peuple" feraient mieux de se cacher tant c'est le visage de la honte. Mais nos dirigeants, de droite comme de gauche, depuis plus de 40 ans
ont gaspillé notre argent et pas seulement en subventions de journaux. Le figaro a lui-même perçu des subventions publiques.

TRUBLION 18/12/2013 19:14



tous essaient de se mettre les médias dans la pôche !


http://www.dreuz.info/2013/12/de-2009-a-2011-letat-francais-a-verse-5-milliards-deuros-daide-a-la-presse-pour-sassurer-de-son-independance


100 millions par an pour la presse !



Le Monde et Le Figaro empochent 18,6 et 18,2 millions d’euros pour l’année, vient de publier le Ministère de la culture.
Ouest-France 11,9 millions,
La Croix 10,7 millions,
Télérama 10,3 millions,
Libération 10 millions,
Aujourd’hui en France 9,3 millions,
Le Nouvel Observateur 9,3 millions,
L’Express 7,2 millions,
Télé 7 jours 6,9 millions.


Mais le champion, c’est l’Humanité, qui non seulement reçoit la plus forte subvention au numéro, 48 centimes d’euro, mais en plus a vu son ardoise de 4 millions d’euros d’emprunt effacée d’un
trait.


Et le vrai scandale n’est pas que l’Etat a disposé de l’argent des français pour effacer la dette du journal d’extrême gauche, mais qu’en 2012 il a décidé de lui prêter cette somme. N’importe
quel comptable de base, n’importe quel banquier, vous confirmeront que si en 2013 l’Humanité ne peut pas rembourser, on pouvait voir déjà dans les comptes de 2012 qu’il ne pourrait pas payer.
C’est le prêt qui fait scandale, car il ne peut sérieusement avoir été consenti qu’en prévoyant qu’il ne serait jamais remboursé et devrait être effacé. L’Humanité le savait, les signateurs du
prêt aussi.
- See more at:
http://www.dreuz.info/2013/12/de-2009-a-2011-letat-francais-a-verse-5-milliards-deuros-daide-a-la-presse-pour-sassurer-de-son-independance/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.6xViQPLJ.dpuf


 



Le Monde et Le Figaro empochent 18,6 et 18,2 millions d’euros pour l’année, vient de publier le Ministère de la culture.
Ouest-France 11,9 millions,
La Croix 10,7 millions,
Télérama 10,3 millions,
Libération 10 millions,
Aujourd’hui en France 9,3 millions,
Le Nouvel Observateur 9,3 millions,
L’Express 7,2 millions,
Télé 7 jours 6,9 millions.


Mais le champion, c’est l’Humanité, qui non seulement reçoit la plus forte subvention au numéro, 48 centimes d’euro, mais en plus a vu son ardoise de 4 millions d’euros d’emprunt effacée d’un
trait.


Et le vrai scandale n’est pas que l’Etat a disposé de l’argent des français pour effacer la dette du journal d’extrême gauche, mais qu’en 2012 il a décidé de lui prêter cette somme. N’importe
quel comptable de base, n’importe quel banquier, vous confirmeront que si en 2013 l’Humanité ne peut pas rembourser, on pouvait voir déjà dans les comptes de 2012 qu’il ne pourrait pas payer.
C’est le prêt qui fait scandale, car il ne peut sérieusement avoir été consenti qu’en prévoyant qu’il ne serait jamais remboursé et devrait être effacé. L’Humanité le savait, les signateurs du
prêt aussi.
- See more at:
http://www.dreuz.info/2013/12/de-2009-a-2011-letat-francais-a-verse-5-milliards-deuros-daide-a-la-presse-pour-sassurer-de-son-independance/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.6xViQPLJ.dpuf



Le petit grain de sable 18/12/2013 17:27


 


C'est pas très catholique de jetter mon com à la poubelle, mon petit Pierre. 


C'est donc bien la vérité, que vous refusez.


Vous n'aimez donc que troubler les esprits !


 


Je constate surtout que plus ça va, moins vous avez d'amis....... 


 


Très bonne soirée.

TRUBLION 18/12/2013 17:54



toujours à côté de la plaque je constate.