Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 13:55

Et je n' ai pas entendu Mr Hollande remettre à sa place, la fille de Delors qui parle de capitulation,

pas plus que monsieur Monteboug qui parle de Bismarck à propos de l' allemagne,

même pas Le Guen, qui va jusqu' à comparer la rencontre Sarkosy/ Merkel de Dalladier/Hitler !

 

Dois je rappeler qui a lancé l' Europe ?http://i40.tinypic.com/21bkqch.jpg

Cela dit, je ne suis pas pour l' Europe, à la solde des spéculateurs et des lobbies, j' en veux pour preuve la porte ouverte à Monsanto, comme  aux producteurs de farine animale, et la porte fermée aux banques centrales, alors qu' elles prêteraient sans intérêt !!

Pauvre gauche, bien ennuyée de voir qu' elle ne pourra passer à côté de la rigueur .

Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans humour
commenter cet article

commentaires

OUPAS 06/12/2011 15:53


BONJOUR PIERRE !


 


        Je n'ai plus du tout confiance dans la polique et ses politiciens ! Mais je crois sincèrement que nous avons, à présent la Gauche la plus con de
l'Europe ! Nous voyons dans les pays voisins des unions sacrées pour lutter contre la crise ! En france, la DEMAGOGIE est reine !


        Je crains fort qu'ils soient totalement incapable de "prendre aux riches pour donner au pauvre" ! Robin des Bois c'était bon au moyen-âge,
beaucoup de "riches" sont déjà partis à l'étranger et çà continu !


       Qu'est-ce qu'ils croient ?...... Qu'ils vont attendre sagement d'être tondus ?


       Comme il leur sera impossible de prendre du fric aux pauvres et aux prolétaires, ce sera les classes moyennes (actives et retraitées) qui
paieront tout !


 


Salut Pierre !

TRUBLION 06/12/2011 16:24



comme toujours !


Mais comment ne se rendent 'ils pas compte que si les nantis, déjà en Suisse y sont, c' est parce que contrairement à ce que la gauche affirme, le France ne protège pas tant les riches
que ça !



jules 05/12/2011 17:02


Le "C'est pas moi, c'est l'autre" a toujours été l'apanage des "socialos".

TRUBLION 05/12/2011 17:48



uoi, les réactions sont légères !



Oups 05/12/2011 15:56


Reconnaissons que l'Europe à quand même permis de vivre en paix avec l'allemagne depuis pres de 70 ans.


Vous savez Trublion, vous faites souvent allusion au cout des etrangers en France, ne ceder pas aux ritournelles populistes et stigmatisantes de Guéant ou du FN.


http://www.capital.fr/enquetes/dossiers/le-vrai-bilan-economique-de-l-immigration-554216



TRUBLION 05/12/2011 17:54



comme de toutes façons, l' Allemagne a interdiction de reconstruire son armée, je ne vois pas trop comment on risquait quoi que ce soit !


Quand au coût des étrangers, je  ne suis pas capable d' y voir clair, entre des versions quasiment opposées !


Franchement, si on offrait pas tant d' aides, croyez vous qu' ils viendraient toujours aussi nombreux en france ?


 j' en doute quand même un peu






gina 05/12/2011 12:05


Cela me fait plaisir de voir que nous avons la même perspective.

Oups 05/12/2011 09:41


L'europe n'est pas née de Kohl et Mitterand, elle existait bien avant. Le précurseur etait Schuman dans les année 50. Mais il est vrai qu'un élargissement à 27, tel qu'on le connait de nos jours,
m'a aussi semblé pour le moins hasardeux, car tout ces pays n'avait pas grand chose en commun d'un point de vue économique, social ou fiscal. Je pense que la vision de l'Europe a été completement
devoyée et victime aussi du systeme monetaire. A la base, c'était une grande et belle idée faite pour nous assurée la paix avec l'allemagne apres de nombreuses guerre. Elle a quand même permis
aussi à des pays de sortir de la pauvreté grace aux subventions europeennne(Irlande, Espagne, Grèce...). A l'heure actuelle, cette belle idée est en train de s'effondrée, comme s'éffondre ces
pays sortis un temps du trou dans lequelle ils etaient. La spéculation frappe durement. On fait payer aux peuples une dette qu'il n'ont pas créés. Ne culpabilisons pas des protections sociales
qu'a notre pays qui protegent encore un peu les plus humbles et les moins nantis. Le système monétaires est fait pour mettre dans le rouge toutes les économies, c'est de ça qu'il faut sortir ! Ne
tombons pas dans le piège de notre gouvernement actuel qui tente de nous faire croire qu'il n'y a pas d'autre moyen que de se serrer la ceinture. Aucun pays ne releverra la tete en pronant une
politique d'austérité et de replis sur soit. Quant aux propos dit "germanophobe" entendu ces derniers temps, ils n'etaient pas à l'adresse du peuple allemand, mais de la politique économique
auxquelle la france est en train de se soumettre. Sarkozy, joue au pompier pyromane, il essait de remplir sur notre dos un trou qu'il a creusé lui même. Il critique les 35 heures, la retraite à
60 ans fait pas la gauche, mais pourquoi la droite n'a t'elle pas supprimée ces mesures couteuse selon elle depuis qu'elle est au pouvoir, depuis plus de 10 ans ? Cette rengaire revient parce que
c'est un marqueur entre la droite et la gauche en periode electorale. Dans le discours de Toulon Sarko, dit qu'il faudra revoir notre modele sociale, ça veut dire quoi ? Revenir sur les congés
payés ? Sur la sécu ? Peut etre que c'est aussi de la faute de la création de la sécurité sociale si nous avons un pays endetté. Il n'est plus a ça pres...Devons nous supprimer les allocations
familiales ? L'allocation logement ? Ah oui selon lui, les français sont des hordes de fraudeurs qu'il faut traquer quand ils sont en arrets maladies. Des fraudes, il y en a, c'est sur...mais le
petit peuple n'a pas les moyens de rendre légale cette petite fraude, contrairement aux nantis qui eux peuvent frauder en toute légalité en matire fiscale.

TRUBLION 05/12/2011 12:15



les grandes idées à base philosophique, ont souvent, comme le communisme, mal tourné!


 Comme pour les religions, le problème est que ce sont des hommes qui les représentent.


j' ai aussi dans l' idée qu' on a taxé, et ce de plus en plus, les classes moyennes, pour aider celles qui avaient besoin d' aide, comme aussi, les étrangers qui arrivent la main tendue
chez nous ;


à force, on réussit à ce que cette même classe moyenne rejoigne les pauvres, et comme il ne faut pas compter sur les riches, qui préfèrent pour beaucoup s' expatrier, plutôt que de payer,
nous sommes mal  partis.


Je ne pense pas qu' on puisse continuer à subir banques et spécullateurs, et pourtant, à voir les nouveaux arrivés, il semble que ce soit la voie choisie !