Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 08:25

d'immeubles  libres d' occupation, ne sont pas propriétaires.

C' est un peu comme pour le partage à la  doctrine communiste !

Je suis d' accord pour le partage, sauf pour ce qui m' appartient en propre !

http://i45.tinypic.com/34dr041.jpgêtre propriétaire, c' est être maître de ses biens, et pas seulement pour le logement !

Sinon, dans la logique, les Balasko et augustin Legrand, dont je ne doute pas qu' ils sont plutôt du côté des nantis, devraient partager la place libre chez eux, et pourquoi pas leur voiture, quand ils ne s' en servent pas !

D' ailleurs, il me semble qu' il y a bien une raison, pour ne pas louer des appartements, qui subissent les impôts fonciers, du genre dégradations, ou loyers impayés.

Il me semble alors, que plutôt que de donner de l' argent  au Paris saint Germain,ou à tant d' associations inutiles, Delanoé devrait plutôt construire des logements pour les sans  abri.


Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans vie quotidienne
commenter cet article

commentaires

roncin sylvie 06/11/2012 21:00


pourquoi tout le monde veut vivre a Paris chez moi a vienne dans l isere il y a plein de logement libre et pas chers de plus il y a du travail

TRUBLION 07/11/2012 08:02



oui, mais y trouve  t' on de la drogue ?



Dédée 06/11/2012 16:04


tout a fait d accord avec  Monica  il y a pleins de solutions  il suffit de reflechir  prendre  a des gens qui ont  travaillés pour avoir  n'est pas normal
..  et certaines personnes dans la rue  ne veulent  pas autre chose  ... j ai bien dit certains  attention !!!!!

TRUBLION 06/11/2012 16:35



absolument, et j' ai pu constater que parmi les Sdf, il y avait de drôles de numéros, qu' on préférait ne pas rencontrer dans les centres d' hébergement



Anne6329 06/11/2012 13:29


Alors là je suis entièrement d'accord avec toi car si certains logements sont vacants c'est sans doute le risque de louer à perte ... loger gratuitement est utopie .... les impôts n'exonèrent pas
eux ! Alors les beaux conseilleurs ne font pas les payeurs comme on dit !!! Moi même je suis propriétaire et ma hantise est lorsque mes locataires bon payeurs s'en vont ! Car que de recherches il
faut faire pour ne pas être pris au piège de mauvais locataires non payeurs et qui bien souvent dégradent ! Bise Pierre !

TRUBLION 06/11/2012 16:43



c' est le problème récurrent, même pour des logements de vacances !


Mais pour résumer, je pense qu' un propriétaire doit être libre de gérer à sa guise son bien



Françoise 06/11/2012 13:25


J'entends déjà certains dire "saletés de propriétaires !" mais ceux-là mêmes n'ont qu'un espoir : devenir propriétaires. C'est normal de rêver d'avoir un chez soi à soi, pas facile par les temps
qui courent mais ceux qui ont un appartement à eux ne sont pas tous fils de nantis, ils ont économisé et se sont privés pour avoir, ils ont fait des choix.


Pour acheter, on rogne sur tout. On ne peut tout avoir et quand on a acheté, si l'on préfère garder vide plutôt que de louer ce n'est que par désir de conserver son bien en bon état. Pas facile
d'avoir à payer des frais de réparation pour des appartements mis à sac par des locataires insolvables et non respectueux du bien d'autrui.


Certains ont acheté pour avoir une retraite améliorée et se retrouvent à débourser plus encore et à revendre à perte. Drôle de monde !


Je suis sûre que les Français moyens seraient ptrêts à laisser en locationb, même à bas prix, s'ils étaient sûrs de retrouver leur bien en état. Quant aux gros propriétaires immobiliers, je doute
qu'ils soient capables de sentiments et d'empathie. L'argent assèche souvcent le cœur.


Allez , changeons de sujet, une histoire pour rire du capitalisme à la française :


Pour financer la retraite de nos vaches à lait (les vraies, le bétail), le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amies les bêtes).


Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique vieillissant, le système est déficitaire.


Pour financer le déficit, on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (remboursement de l'ardoise bovine).


Les vaches, toutes devenues bien françaises, se mettent en grève.


Il n'y a plus de lait. Les Français sont dans la rue : " Du lait, on veut du lait".


La France construit un lactoduc sous la manche pour s'approvisionner auprès des Anglais qui ont des vaches encore jeunes, bonnes  laitières et surtout soumises.


L'Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. On lève à la fin un nouvel impôt pour l'entretien du lactoduc devenu inutile.


Bonne journée et à bientôt.


 

TRUBLION 06/11/2012 16:48



c' est souvent le travers des politiques qui font comme si tout le monde était bon et gentil !


ils sont pourtant les mieux placés pour savoir que c' est faux.


Merci pour cette histoire drôle si on veut !



Ydel 06/11/2012 12:37


ON PARTAGE ?... EUH NON,VOUS PARTAGEZ...

TRUBLION 06/11/2012 16:56



c' est exactement ça !