Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:11

C' est ce dont la justice soupçonne la plus grande fédération Ps de France, celle du  Pas de  Calais .

Plus d' un cacique socialiste, doit trembler de voir sa mafia mise à jour !

 

Bien entendu, pierre Maurois, comme martine Aubry n' en savaient rien !

Ils n' ont jamais eu de rapport avec Dalongeville, Kucheida ou Percheron !

 

Quand même, vouloir donner des leçons à la droite, il faut le faire !

Une certaine  marine doit jubiler !

Au fait, on en parle sur Fr 3 régional, mais pas d' échos ailleurs, ni sur l' affaire Guérini, pas plus que sur les docks de Marseille, tués par la Cgt et son intransigeance !

Nous sommes bien sous la gauche !

 

http://i45.tinypic.com/14b261w.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by TRUBLION - dans politique
commenter cet article

commentaires

RéginedeLille 09/11/2012 17:38

À Marseille, Montpellier, Fos-sur-Mer, dans le Nord-Pas-de-Calais… Les grands barons socialistes sont mis en cause dans des affaires plutôt troubles L’affaire Vallini Poursuivi pour « harcèlement
moral » en début d’année, le sénateur socialiste et président du conseil général de l’Isère, est mis en cause depuis le 29 mars pour détournements de fonds. Bernard Gallizia, ancien bâtonnier de
l’ordre des avocats de Grenoble, l’accuse d’avoir fait travailler des employées du Conseil général de l’Isère sur ses missions de parlementaire, après avoir mis au placard des collaboratrices en
disgrâce. Une plainte qui fait échos aux précédentes casseroles judiciaires de celui qui pourrait être le garde des Sceaux de François Hollande en cas de victoire… Direction maintenant le sud de la
France, pour rendre visite à l’ami gênant de Martine Aubry : Jean-Noël Guérini (Président PS du Conseil général des Bouches-du-Rhône). Son sens de la famille l’a conduit à être mis en examen le 8
septembre dernier dans une affaire de marchés publics. Son tort présumé : avoir favorisé son frère Alexandre, dans un litige financier qui l’opposait à l’agglomération de Salon-de-Provence. Le
sénateur PS est donc accusé de trafic d’influence, prise illégale d’intérêt et association de malfaiteurs. Son immunité parlementaire a été levée par le bureau du Sénat le 15 mars dernier, tout
comme celle de Robert Navarro (sénateur PS de l’Hérault), lui aussi, mis en cause dans une affaire judiciaire. Cette fois, ce sont des pizzas qui sont à l’origine du dossier ! 40 000 euros auraient
été dépensés en moins de 3 ans dans une pizzeria de Montpellier, proche du siège départemental PS de la ville. Et le patron du restaurant n’était autre qu’un ami de… Robert Navarro. Des frais de
bouche bien élevés pour le sénateur socialiste, soupçonné aujourd’hui d’abus de confiance et qui est sur le point d’être mis en examen. Un autre caillou dans la chaussure de François Hollande qui a
pris le risque durant la primaire socialiste, de l’intégrer à son staff de campagne… La campagne présidentielle PS se serait bien passée d’aveux venant de son propre camp. En effet, avec Rose
Mafia, Gérard Dalongeville, jette un pavé (de 300 pages) dans la marre… L’ancien maire d’Hénin-Beaumont y dévoile des opérations de malversation pour financer le Parti socialiste, dans le
Pas-de-Calais. Poursuivi en 2009 pour détournement de fonds publics, il est placé en détention préventive durant huit mois. A sa sortie de prison, Gérard Dalongeville décide de tout déballer. «
J’ai accepté durant des années de couvrir mon parti, mais je ne veux pas payer pour les autres » écrit l’ancien maire. Il affirme que la fédération PS du Pas-de-Calais a reçu des commissions de la
part d’entreprises privées en échange de marchés publics. Selon lui, plusieurs de ses membres pratiquent, sans vergogne, le clientélisme et certains en profiteraient même pour s’enrichir
personnellement. «On ne peut pas avoir été dix ans à la tête de Solférino sans avoir su ce qui se passait dans le Nord, et tranché. Cela ne fait pas de François Hollande un mafieux. S’il veut être
le candidat du changement, il faut dire : on arrête ce système dans le Pas-de-Calais, les Bouches-du-Rhône, l’Hérault.» Exclu du PS en 2009, Gérard Dalongeville pense désormais que Jean-Pierre
Kucheida pourrait être le prochain sur la liste. En effet, l’étau se resserre autour du député-maire de Liévin. Il est accusé d’être au centre d’un vaste système mêlant corruption, emplois fictifs,
enrichissement personnel et notes de frais non justifiées. Le Parquet de Lille mène quatre enquêtes préliminaires depuis début mars. En attendant, Martine Aubry a décidé de « geler la désignation »
de Jean-Pierre Kucheida aux législatives de juin 2012… Et puis il y a ces affaires en images qui empoisonnent aussi le PS. Tournées en caméra cachée, et diffusées sur Internet, des vidéos laissent
planer des soupçons sur le sénateur-maire PS de Clamart, Philippe Kaltenbach. Filmé par un ancien adjoint, alors qu’il recevait 1 000 euros en billets de 50, il est accusé d’avoir monnayé
l’attribution de logements sociaux. Les sénateurs socialistes n’ont décidément pas le vent en poupe… La tête de liste aux sénatoriales du Val-de-Marne, le socialiste Patrick Sève est lui, mis en
examen depuis septembre dernier pour octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics. L’élu n’a toujours pas démissionné! Embarrassant non? Super blog que le votre!

TRUBLION 09/11/2012 17:59



merci, c' est bien pourquoi la gauche donneuse de leçon me dégoute, et que je fais ce que je peux pour montrer ce qu' elle vaut !


les socialistes ont copié les communistes



OUNS 09/11/2012 17:12

Intéressant de faire une rétrospective des affaires qui ont fait surface : L’affaire Pelat et la vente de Vibrachoc à Alsthom en 1982, Le prêt illégal de 25 milliards de dollars de l’Arabie
Saoudite à la France, pour tenter de camoufler le naufrage économique de Mauroy en 1983. Au passage, 1,3 milliards de dollars ont disparu alors aux iles Cayman. Pour mémoire, il s’agissait de
récompenser l’action du capitaine Barril à La Mecque. En récompense, les pseudos socialistes n’ont eu de cesse que de le détruire parce qu’il disait simplement et naïvement la vérité, L’affaire UTA
avec Jérôme Seydoux, L’affaire de la Française des Jeux avec Gérard Collé, L’affaire Boucheron, L’affaire Jeanny Lorgeaux, L’affaire Jacques Pilhan, L’affaire Pechiney / Triangle avec délit
d’initié entre amis, L’affaire de la société suisse Noblepac avec Françoise Sagan, L’affaire Luchaire, L’affaire du circuit de Magny-Cours, L’affaire Urba, L’affaire Agos avec Cambadélis, L’affaire
Gilibert, L’affaire du Carrefour du Développement, L’affaire Destrade, L’affaire Erulin, L’affaire Doucé, L’affaire du contrat DSK-EDF de 2001, L’affaire MNEF de DSK, L’affaire des tripotages de
comptes des mutuelles et des Banques Mutuelles, L’affaire Elf et le financement de la politique de Mitterrand et de « Papa m’a dit » en Afrique. Les commissions occultes ont été estimées à 0,5% du
CA d’Elf, soit environ 10 milliards de francs (1,5 milliards d’euros) par an. C’est une question qu’Eva Anticorruption a superbement ignorée. Le plus scandaleux est le refus par le Président du
Tribunal, Desplan, de donner le nom des bénéficiaires des largesses d’Elf, L’affaire dans l’affaire Elf / Dumas / Deviers-Joncour, par l’intermédiaire d’Elf Rivunion, L’affaire Laurent Raillard,
L’affaire Falcone, L’affaire du financement de Globe, L’affaire de la banque Fiba, L’affaire Lagerfeld, L’affaire du rachat d’Yves Saint Laurent par Sanofi, filiale d’Elf, L’affaire de la MGP,
L’affaire du financement occulte et intéressé des syndicats. L’affaire de l’achat de Leuna et des commissions Kohl. A propos de ce pauvre Le Floch, posez-vous une question simple : par quel
chantage l’empêche-t-on de parler ? Pourquoi accepte-t-il la prison à plusieurs reprises alors qu’il semble gravement malade ? Qui a eu suffisamment de pouvoir occulte pour manipuler le prévenu, le
juge d’instruction et le Président du Tribunal ? On estime la fraude totale résultant de ces « petites affaires » aux environs de 10 milliards d’euros (seulement). De nombreux journalistes se sont
excité et ont gagné leur pain à la sueur de leur front en exploitant ces affaires. Ces malheureux 10 milliards ne sont cependant que les arbres qui cachent la forêt. Mitterrand avait effectivement
prévu l’embauche de 150 000 fonctionnaires dans ses 110 propositions. Mais personne alors n’a expliqué aux Français que : ces fonctionnaires étaient inutiles car la Fonction Publique était déjà
pléthorique, que le coût total pour la France sur la durée d’emploi et de retraite était de 750 milliards d’euros, que le financement de cette mesure, alors que la France était déjà endettée, ne
pouvait se faire que par l’emprunt. Les énarques pseudos socialistes avaient évidemment analysé et compris tout cela mais leur servitude envers leur mentor et leur devoir de le faire élire avaient
fait taire leurs objections. En 1982, devant la catastrophe économique créée par Mauroy et ses sbires, Mitterrand a commencé à paniquer pour sa prochaine élection. Il savait qu’il allait perdre des
voix sur le plan économique et qu’il fallait en récupérer sur le plan politique. C’est là que la machine s’est accélérée, avec l’embauche à la chaîne de toujours plus de fonctionnaires. Il a été
très efficace puisqu’il a été réélu. La méthode ayant fait ses preuves, ses successeurs socialistes n’ont eu qu’à l’imiter Et tout ce joli monde a réussi à créer en 30 ans 1 400 000 nouveaux postes
de fonctionnaires, employés à vie, et qui coûteront inexorablement aux Français 4 000 milliards d’euros. A croire que les affaires ont été montées pour faire diversion : l’arbre a caché la Forêt !

TRUBLION 09/11/2012 17:14



et bien, merci pour ce coup de main !



Parigote 09/11/2012 17:05

Passons les affaires GUERINI DSK VALINI interessons nous au passé...La gauche condamné Le Fouquet’s de Sarkozy… Pour Mitterrand c’était Lasserre avec son toit ouvrant et son pigeon Malraux; On a
condamné le voyage de MAM en Tunisie…Sous Mitterrand c’était les gabegies dans les palaces africains, notamment au Gabon d’Omar Bongo… On a condamné le rôle des conseillers de Sarkozy à
L’Élysée…Les conseillers de Mitterrand avaient la main mise sur les ministères de l’Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères… On condamne les intrusions de Sarkozy dans la justice…Sous
Mitterrand, tous les juges qui se sont intéressés aux « affaires », ont été mutés… On condamne la proximité de Sarkozy avec les patrons de presse…Sous Mitterrand, le silence de tous les
journalistes ou patrons de presse qui étaient sur le point de publier des révélations « embarrassantes », a été acheté grâce aux fonds secrets de l’Élysée… On condamne l’utilisation abusive des
services secrets par Sarkozy…A t-on oublié le scandale des « Oreilles de l’Élysée » ? Ou l’utilisation machiavélique des écoutes téléphoniques commandées par un Mitterrand paranoïaque qui
espionnait tout le monde !? On raille Jean Sarkozy comme le fils du prince, ce qui est vrai !!! Et je le vomis !!!…Jean-Christophe Mitterrand était un boulet pour son père…puant…qui baignait dans
le trafic d’armes, les barbouzes, les soirées endiablées et la débauche…tout ça aux frais du contribuable français… Avant Sarkozy, on a forcé un grand homme d’état, Hervé Gaymard, à démissionner
parce que son appartement de fonction à Paris faisait 400 mètres carrés. Ce type intègre, brillant et grand serviteur de l’état n’était pas moins que Ministre de l’économie et avait une famille de
8 enfants…Sous Mitterrand, tout un immeuble sur le quai Branly servait à héberger la maîtresse et la fille illégitime du Président, mais aussi la maîtresse de Grossouvre, et enfin un dispositif
incroyable de fonctionnaires uniquement là pour protéger et garder secret…ce secret. Un baisodrôme bordel pour héberger les maîtresses de la république ! Et tout ça sur fonds publics
exclusivement…Grossouvre était conseiller de Mitterrand, mais on le surnommait « Ministre de la vie privée de Mitterrand »…un petit retour en arrière ne fait pas de mal

TRUBLION 09/11/2012 17:18



En conclusion, heureusement que la gauche n' a pas eu le pouvoir aussi longtemps que la droite!


Mais j' ai bien peur, à voir les mensonges actuels, qu' elle peut faire bien pire encore



Korielle 07/11/2012 18:44


Je me souviens des critiques et rires sarcastiques pour Woerth mis en examen, aujourd'hui c'est Aubry, la roue tourne!

TRUBLION 07/11/2012 19:33



il y a eu Guérini, puis la fédération du Pas de Calais !


 et je n' oublie pas la magouille qui a fait passer  martine avant ségo !



petitalan 07/11/2012 14:56


C'est quand même très partisan. Mais c'est ton droit.


Bien à toi.

TRUBLION 07/11/2012 16:46



on voit bien que tu ne regardes pas Fr 3 réfional NordPicardie !


 on en parle tellement que j' ai pensé normal de m' en faire l' écho !


La gauche qui se prévaut de pureté, n' est pas tout à fait dans le vrai